Stérilet : mon expérience et avis
Lifestyle

Stérilet : mon expérience et avis

Août 18, 2017 4 Comments

Un sujet sérieux et qui nous concerne toutes (ou presque) : la contraception. En 2017 on a désormais le choix entre une bonne dizaine de méthodes de contraception. La pilule est sûrement le premier choix des jeunes filles. Après plusieurs années de pilules, j’en ai eu marre et j’ai choisi d’opter pour le stérilet. Après plusieurs mois de cohabitation je pense avoir le recul nécessaire pour vous exposer mon choix, mon expérience avec cette méthode de contraception et mon avis sur celle-ci.

 

UN STÉRI-QUOI ?

Le stérilet a la forme d’un T, il est plus petit qu’un pouce. Il existe deux sortes de stérilet : celui en cuivre (celui que j’ai choisi et dont je vais vous parler dans cet article) et le stérilet hormonal (coucou l’affreux Mirena – googlez-le si vous voulez vous faire peur). Chacun a ses avantages et ses inconvénients, à vous de peser le pour et le contre avant de faire votre choix.

 

LES PRÉJUGÉS

Ben oui ce serait moins drôle si c’était facile de s’en faire poser un ! Pourquoi ? Parce qu’il y a tout un tas de préjugés autour de cette méthode de contraception. Il y a un peu plus d’un an, je suis allée à mon rendez-vous gynécologique annuel dans l’optique de demander un changement de contraception. J’ai eu le droit à un refus catégorique de mon gynécologue sans même d’explications. Depuis j’ai changé de gynéco et c’est bien mieux comme ça ! Après avoir eu le feu vert pour me faire poser un stérilet, j’ai eu le droit à tout un tas de remarques. “Quoi ? Un stérilet à ton âge ?” – “Mais c’est n’importe quoi, t’as même pas eu d’enfants” – “Contente-toi de la pilule”. Hallucinant.

Sachez qu’il n’y a aucune condition pour se faire poser un stérilet ! Peut-être des conditions médicales à la limite mais vous n’avez pas besoin d’avoir vécu une grossesse pour vous en faire poser un.

Le jour de la pose j’ai croisé une dame un peu âgée. Elle m’a dit que si elle avait pu s’en faire poser un à son époque elle l’aurait fait sans hésiter et que j’avais bien raison de le faire.

 

POURQUOI J’AI CHOISI LE STÉRILET EN CUIVRE ?

Parce qu’il n’y a pas d’hormone et c’était important pour moi qu’il n’y ai pas de “corps étranger” ou quoi que ce soit de “chimique” dans mon corps. J’avais aussi pas mal de souci avec la pilule : la prise de poids et l’acné, basique mais redoutable. Ça m’embêtait aussi de la prendre tous les jours pour une durée indéterminée et pas forcément à la même heure. Ce qui m’a décidé à changer c’est quand j’ai paumé mon ordonnance et que je me suis retrouvée plusieurs semaines sans pilule. C’est à ce moment-là que j’en ai eu ras-le-bol et que je me suis dit que c’était vraiment trop contraignant comme contraception.

 

COMMENT ÇA SE PASSE ?

La pose d’un stérilet se fait en 3 étapes :

  • Un premier rendez-vous où vous expliquez votre choix et où vous devez plus ou moins argumenter en fonction de votre gynécologue. “Je souhaite changer de contraception parce que la pilule ne me convient pas” etc. Il accepte (ou pas) et vous devez aller faire un prélèvement vaginal en laboratoire (GLAMOUR). Il faudra ensuite apporter les résultats lors du prochain rendez-vous, celui de la pose normalement.
  • Le prélèvement en question. Je vous épargne les détails toussa toussa.
  • Le deuxième rendez-vous, muni de vos résultats d’analyse. C’est comme une consultation gynécologique lambda sauf qu’il y la pose. Et la pose est brève mais pas marrante du tout. Si comme moi, vous êtes tendue à mort ça va pas être marrant mais en plus on vous explique gentiment que vous allez avoir quelques contractions (WTF? Ouais ouais comme si vous étiez enceinte). Les contractions en question m’ont vacciné pour une grossesse pendant un long moment je vous le promet !

Après cette petite aventure (vous en pleurez sur le coup mais vous en rigolerez après), vous rentrez chez vous (mauvaise idée d’aller en cours ou au travail après ça). Je vous conseille de vous mettre en PLS dans votre lit et de ne plus bouger pendant quelques heures. Vous devez faire une petite visite de contrôle 1 mois après la pose.

 

LES EFFETS SECONDAIRES

Les effets secondaires sont beaucoup plus légers que pour une pilule par exemple, mais il y en a.

Les effets que l’on ressent toutes :

  • Des règles plus abondantes et qui dure 1 à 2 jours de plus. Contrairement au stérilet hormonal qui lui, supprime complètement les règles.

Les effets que j’ai ressentis :

  • Des affreuses douleurs dans le bas du ventre les jours précédant l’arrivée des règles. Ça ne m’arrivait jamais avant mais là ça fait tellement mal que je dois prendre plusieurs Dolipranes pour que la douleur passe. Pas cool.

 

LES AVANTAGES

  • Une pure liberté.
  • Plus d’oubli, plus de pilule du lendemain.
  • Une tranquillité pendant 5 ans !
  • Plus d’angoisses, le stérilet est sûr à 99,99%.

 

MES CONSEILS

Si vous optez pour cette méthode contraceptive, il va falloir être vigilante sur certains trucs.

  • Allez-y mollo sur le sport les quelques semaines (voire mois) suivant votre pose, ça peut tirer et faire un peu mal.
  • Franchement optez pour une cup quand vous avez vos règles, ça évite les petits accidents et c’est écolo.
  • Si vous avez mal, n’hésitez pas à prendre un médicament pour soulager votre douleur.

 

J’espère que cet article vous a plu, qu’il aura une utilité pour certaine !

Quelle méthode de contraception utilisez-vous (sans indiscrétion) et quel est votre avis ? 

C’est toujours intéressant de comparer !

4 Comments

  1. J’ai eu comme toi le stérilet et je n’ai pas du tout un avis positif puisqu’il m’a été enlevé après la découverte d’une grossesse. Imagine ma tête lorsque la gyneco me dis que je suis enceinte alors que j’ai un moyen de contraception depuis presque 2 ans !
    Avec le recul je me dis que rien n’est sure à 10000% et je ne fais plus du tout confiance aux contraceptives sans le préservatif. Pour moi, les deux vont de paires pour éviter une grossesse non désirée 🙂
    J’ai entendu que cela arrivait à plus de femmes qu’on ne le pense. Moi même je ne pensais pas qu’on pouvait tomber enceinte avec un implant ou un stérilet (puisqu’ils sont dans le corps)…

    1. Hello et merci pour le partage de ton expérience ! Pour le coup je te rejoins sur tout ce que tu dis : il vaut mieux prévenir que guérir surtout avec un sujet aussi sérieux que la grossesse. Je te rejoins aussi pour les grossesses non désirées malgré un stérilet, j’ai entendu plusieurs histoires similaires et ma mère m’avait mise en garde avant que j’opte pour un stérilet !

  2. tres interessant moi jai eu le mirena 3 fois donc 15 ans jai ADORÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ
    mtn je suis ménoposer moi la seul chose que jai a dire cest quand on me la mis jai eu du mal dans le bas du dos pendant plus de un mois jetais decider a aller le faire enlever mais le matin du rendez vous le mal etais partie … apres ca je me suis senti tellement bien libre et plus de danger de devenir enceinte …

    1. Sans doute que le Mirena était clean avant, je connais pas mal de filles qui l’ont eu et qui en étaient très contente ! Je penses vraiment qu’avec le stérilet, un petit temps d’adaptation est nécessaire (même si ça peut prendre plusieurs mois) ! Merci pour votre témoignage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *